Europa League : Ismaïla Sarr envoie le Stade Rennais en 16èmes de finale

0
Ismaïla Sarr

La belle série continue pour Julien Stéphan, le néo-coach rennais a enchaîné sa troisième victoire consécutive sur le score de 2-0 face aux kazakhs d’Astana. Les rennais étaient dans l’obligation de s’imposer s’ils souhaitaient dépasser leur adversaires du soir et entrevoir les 16èmes de finale. Devant une belle affluence présente hier soir, Route de Lorient, le technicien rennais, prolongé jusqu’en 2020, avait décidé de reconduire l’équipe victorieuse à Lyon une semaine plutôt. En grande forme depuis l’éviction de Sabri Lamouchi, Hatem Ben Arfa était titularisé en soutien de Jordan Siebatcheu, une composition offensive pour tenter de forcer le verrou kazakh. 

Astana tient bon

Pourtant dominateurs dans l’engagement et supérieurs techniquement, les rennais ne parvenaient pas d’emblée à mettre leurs adversaires en danger. En effet, la formation d’Astana, bien organisée, réussissait à contenir les assauts bretons. Une fois le round d’observation passé, le Stade Rennais accélérait dans le sillage d’un Clément Grenier dépositaire du jeu. Ce dernier, aligné en tant que milieu relayeur, servait et orientait ses partenaires. Souvent redescendu bas sur le terrain, Ben Arfa trouvait quelques brèches dans la défense adverse mais les rouge et noir manquaient de précision et d’efficacité aux abords de la surface de vérité. Brillant dans les cages des visiteurs hier soir, le portier serbe de 36 ans, Nedad Eric maintenait également son équipe à flot en détournant successivement les tentatives d’Hamari Traoré puis de HBA. A la pause, Astana n’a pas craqué, tout reste à faire. 

Ismaïla Sarr, Superstar

Battus à l’aller au Kazakhstan, le match prend une tout autre ampleur en seconde mi-temps. Face à des joueurs n’ayant plus joué depuis un mois du fait de la trêve hivernale précoce du championnat local, les rennais déroulaient et acculaient leurs adversaires. Finalement, la décision viendra par l’intermédiaire de l’homme clé de ce début de saison, Ismaïla Sarr. Lancé en profondeur le sénégalais est d’abord déséquilibré dans la surface par un tacle à retardement, l’arbitre désigne logiquement le point de penalty. Le stade retient son souffle mais la tentative de Benjamin Bourigeaud est dévié sur son montant par le gardien d’1m97, l’international sénégalais se présente en embuscade et pousse le ballon au fond des filets (68″). Le plus dur est fait. Cinq minutes plus tard sur un contre éclair, le natif de Calais sert une nouvelle fois Sarr plein axe. Le numéro 7 rennais assomme Astana toujours groggy, d’une frappe surpuissante à l’entrée de la surface, venant se loger dans la lucarne de Eric (73″). Ismaïla Sarr confirme une nouvelle fois toutes les attentes placées en lui. Le Stade Rennais jouera les phases à élimination directe. 

Après un « clapping » mené par le héros de la soirée, les rennais laissent exploser leur joie, la mauvaise passe semble désormais derrière eux. Néanmoins, ils ne se rendront pas à Guingamp ce dimanche pour bonifier ce succès acquis dans la douleur, la rencontre a été reportée en raison des manifestations « gilets jaunes ». Le prochain match se déroulera mercredi prochain avec la réception du voisin nantais en Coupe de la Ligue.

Réaction Olivier Létang (président) : « On a fait le match parfait, la préparation a été de haut niveau. Je suis resté avec le coach et les joueurs. Finalement, sur ce match, on peut légitimement dire que cette victoire n’est pas usurpée. Elle était largement méritée, elle nous ouvre les portes des 16es de finale ! Dans la préparation, on avait dit aux joueurs que ce n’était pas un moment historique mais qu’on pouvait rentrer dans le coeur de nos supporters. Il y a un an, je n’avais pas fixé d’objectifs, je voulais juste que tous les supporters du Stade Rennais soient fiers. On travaille beaucoup au quotidien pour vivre des moments comme ça. Une expérience comme celle-ci contribue à faire grandir le club au niveau sportif comme extra-sportif… Jouer une grosse écurie serait fantastique. On va attendre lundi »
STADE RENNAIS FC 2 – 0 FK ASTANA (score à la mi-temps : 0-0)

Ligue Europa – Phase de groupes – Groupe K – 6e journée
Jeudi 13 décembre à 18 h 55
Roazhon Park
Affluence : 24 535 spectateurs
Arbitre : Serdar Gözübüyük
Buts : I. Sarr (68e, 73e) pour Rennes.
Avertissements : Beysebekov (52e), Aničić (67e) à Astana.
Stade Rennais FC : A. Diallo – H. Traoré, Da Silva, Mexer, Bensebaini – Bourigeaud (M. Niang, 82e), André (cap.), Grenier, I. Sarr – Ben Arfa (Hunou, 90e+1), Siebatcheu (Johansson, 75e).
Entraîneur : Julien Stéphan.
FK Astana : Erić (cap.) – Rukavina, Postnikov, Aničić, Zainutdinov – Tomasov, Maevski, Kleinheisler (Shomko, 86e), Pedro Henrique (Murtazayev, 81e) – Kabananga, Richard Almeida (Beysebekov, 46e).
Entraîneur : Grigoriy Babayan.

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par Paul-Arthur Certain
Charger d'autres écrits dans Debrief en Speed

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Les Anciens du SRFC : Fc Metz

Le Stade Rennais affronte ce soir la lanterne rouge du championnat, le Fc Metz. L’oc…