SRFC-TFC: A 11 contre 10, le Stade Rennais se fait rejoindre dans les derniers instants par Toulouse

0
Ben Arfa et John Bostock

Battus à Amiens mercredi, les rennais avaient à coeur de se reprendre devant leur public du Rozahon Park cet après-midi face à Toulouse. 

 
Suite à la prestation indigeste livrée mercredi face à l’équipe picarde, Sabri Lamouchi a effectué des changements dans sa composition de départ. Habituel titulaire dans les cages rouges et noires, Tomas Koubek, en manque de confiance ces derniers temps, est remplacé par Abdoulaye Diallo. Devant, le technicien breton aligne une triplette inédite composée de Ben Arfa, Bourigeaud et d’Ismaïla Sarr. L’ailier sénégalais, seul point positif de ce début de saison compliqué, cède néanmoins sa place à son compatriote M’Baye Niang, très tôt dans le match, pour cause de blessure. Face à des toulousains regroupés derrière et déterminés à obtenir le point du match nul, les rennais se créer leur première occasion à la 9ème minute de jeu. Hatem Ben Arfa réussit à trouver André dans la surface mais sa reprise de la tête est sortie par Baptiste Reynet. Malgré une nette possession du ballon, les bretons ne parviennent pas réellement à déséquilibrer la défense violette et blanche. 
 
Le premier tournant du match interviendra avant la pause. Au duel avec Damien Da Silva, Aaron Leya-Iseka, accessoirement demi-frère de l’international belge Michy Batchuayi, déséquilibre légèrement l’ancien caennais alors qu’il filait au but. Fou de rage, l’avant-centre s’en prend à l’arbitre du match puis se fait expulser. Une aubaine pour le Stade Rennais qui commence à siéger autour du but de Baptiste Reynet. Au sortir des vestiaires, James Lea-Siliki voit d’abord sa tentative échoué sur la barre puis le poteau. Puis, le capitaine, Benjamin André très porté vers l’offensive, est également proche d’ouvrir le score mais sa tentative à bout portant est captée miraculeusement par l’ancien portier de Dijon. Solides malgré l’infériorité numérique, les joueurs d’Alain Casanova finissent par céder à la 70ème minute. Lancé en profondeur, M’Baye Niang est taclé par Clair Todibo, l’arbitre n’hésite pas et désigne le point de penalty. Le sénégalais se fait justice lui-même et ouvre son compteur avec sa nouvelle écurie. Quelques instants plus tard, Hamari Traoré, monté aux avants postes, manque l’occasion de mettre son équipe définitivement à l’abris. 
 
Cet échec redonne confiances aux Toulousains et relance le suspense. En effet, dans le sillage d’un Max-Alain Gradel remuant, le Téfécé obtient des coups de pied arrêtés intéressants et fait déjouer l’arrière-garde rennaise. Finalement, à la 87ème minute, l’ivoirien dépose un centre millimétré sur la tête de Todibo, les deux équipes se retrouvent à égalité. Rennes est une nouvelle fois rejoint après avoir ouvert le score. Les sudistes conserveront leur avance dans les arrêts de jeu grâce à un Reynet en état de grâce sur la tentative de Benjamin Bourigeaud. 
 
16ème ce soir, les rennais ne parviennent pas à décoller. Les joueurs sont d’ailleurs aller s’entretenir dès la fin de la rencontre avec certains supporters afin de faire part de leur déception. 
Ils affronteront cette semaine Astana et l’ancien rennais, Pedro Henrique, en Coupe d’Europe, avant de se déplacer sur la pelouse de Monaco pour ce qui se présente comme « le Match de la Peur ».
 
Réaction Sabri Lamouchi: 
 
« Il y a des années comme ça, des moments comme ça… Une fois de plus, on mène au score, une fois de plus, on pense avoir fait le plus dur et ce n’est pas le cas, malgré les nombreuses occasions qu’on a, malgré notre supériorité numérique. On n’a pas réussi à aller chercher cette victoire et on laisse filer deux points précieux dans la situation actuelle, mais on ne peut s’en prendre qu’à nous. Mauvais choix, manque de réussite, et trois quatre arrêts exceptionnels du gardien adverse. Mais malgré cela, si on ne peut pas mettre le deuxième, on ne doit pas prendre ce but… »
 
Image de prévisualisation YouTube

STADE RENNAIS FC 1 – 1 TOULOUSE FC (score à la mi-temps : 0-0)

 

Buts : M. Niang (70e s. p.) pour Rennes. Todibo (88e) pour Toulouse.

Avertissements : André (59e) à Rennes. Sangaré (28e), Leya Iseka (43e), Todibo (68e) à Toulouse.

Expulsion : Leya Iseka (43e) à Toulouse.

 Stade Rennais FC : A. Diallo – H. Traoré, Da Silva, Mexer, Bensebaini – André, Léa Siliki – Bourigeaud, Grenier, I. Sarr (M. Niang, 25e, puis Siebatcheu, 80e) – Ben Arfa (Del Castillo, 63e).

 Entraîneur : Sabri Lamouchi.

  Toulouse FC : Reynet – Amian, Todibo, Jullien, Moubandje – Sangaré, Bostock (Jean, 76e) – Dossevi (Durmaz, 64e), Garcia (Mubele, 60e), Gradel – Leya Iseka.

 Entraîneur : Alain Casanova.

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par Paul-Arthur Certain
Charger d'autres écrits dans Debrief en Speed

Laisser un commentaire

Consulter aussi

SRFC-FCM: Le Stade Rennais rechute face à Metz

Ouest France titrait hier « Et si cette année c’était la bonne &raqu…