Rennes domine le PSG et file en Coupe d’Europe

0
goal_giovani-lo-celso-jeremy-gelin-psg-rennes-ligue-1-12052018_d9kn0q09hg7m113ax9oww5qa0

Au terme d’une soirée mémorable et d’une victoire (2-0) au Parc des Princes face au champion parisien, les rennais laissent éclater leur joie, ils joueront la Coupe d’Europe la saison prochaine !

Le successeur de Christian Gourcuff, Sabri Lamouchi a une nouvelle fois réussi son pari, ramener une victoire synonyme d’Europe en terre bretonne. Pour cela, l’ancien international français a choisi de titulariser Hamari Traoré de retour de blessure et de reconduire Adrien Hunou, l’homme du match face à Strasbourg, à la pointe de l’attaque bretonne.
Solides et rigoureux tactiquement, les rennais ne vacilleront qu’une seule fois sur une frappe limpide d’Angel Di Maria en début de partie, mais la tentative de l’argentin s’écrase sur la barre transversale de Tomas Koubek. Le milieu de terrain composé de la triplette Prcic-André-Léa Siliki offre une résistante sans faille au défi physique et technique proposé par leurs homologues parisiens. En attaque, Zeffane Hunou et Bourigeaud pressent et harcèlent sans relâche les bloc défensif parisien. A la pause, Rennes est en place, Rennes est toujours dans le coup.
En seconde mi-temps la magie bretonne opère. Hunou est déséquilibré dans la surface par Thiago Motta qui jouait son dernier match devant les supporters du stade, penalty, grazie Thiago ! Comme face à Strasbourg la semaine passée, Benjamin Bourigeaud ne tremble pas, Rennes mène 1-0 (52″). Le nordiste assume son statut de leader offensif en l’absence de Wahbi Khazri et inscrit son dixième but de la saison en Ligue 1.
Par la suite, les rouges et noirs concèdent peu d’occasion et contiennent les assauts parisiens. Emery fait rentrer Rabiot, Pastore et Draxler pour tenter d’égaliser mais sur une longue balle en profondeur d’Hamari Traoré, Hunou prend de vitesse Kimpembe et crucifie Trapp d’une demi volée du droit dans le petit filet. (71″) Rennes mène 2-0 et gâche la fête parisienne. Hunou s’offre son 4e but de la saison et le deuxième et deux matchs. Une juste récompense pour un joueur souvent moqué pour son manque de réalisme, qui a force de travail et de persévérance éclate en fin pour le grand bonheur des supporters rennais présents au Parc.
Rennes est assuré de terminer 6e et devrait sans aucun doute validé sa 5ème place la semaine prochaine face à Montpellier. Le président Olivier Létang et le vice capitaine Benjamin André préfèrent rester pragmatiques et prudents, rien n’est fait pour le moment.
l1-psg-rennes_3943198
 réaction Sabri Lamouchi:  » Un sentiment de fierté, de grande satisfaction et de travail accompli. Les garçons ont été très disciplinés, très généreux. Le plan de jeu a été respecté. On a connu une entame délicate, on a péché d’imprécision, probablement dû à l’enjeu, au contexte. À la pause, je trouvais qu’on ne jouait pas nos coups à fond. En deuxième mi-temps, l’équipe a été tout autant disciplinée. J’ai félicité mes joueurs pour cette belle victoire, parce qu’ils sont les seuls à l’avoir fait ici cette saison. »

Ligue 1, 37e journée
Samedi 12 mai 2018 à 21 h

Parc des Princes
Affluence : 47 352 spectateurs

Arbitre : Jérôme Brisard

Buts : Bourigeaud (52e, s.p.), Hunou (71e) pour Rennes.

Avertissement : Kimbempe (49e) à Paris.

Stade Rennais FC : Koubek – H. Traoré (Sarr, 74e), Gélin, Gnagnon, Bensebaini – André, Prcić (Maoussa, 90e+1), Léa Siliki – Zeffane, Hunou, Bourigeaud.

Entraîneur : Sabri Lamouchi.

Paris Saint-Germain : Trapp – Meunier, Marquinhos, Kimpembe, Berchiche – L. Diarra (Rabiot, 62e), Thiago Motta (Pastore, 77e), Lo Celso – Di Maria, Mbappé, Nkunku (Draxler, 62e).

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par lapauseligue1
Charger d'autres écrits dans Debrief en Speed

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Retro: Rennes-Marseille 2008-2009

Rennais et Marseillais s’affrontent cet après -midi au Roazhon Park à 17h. L’o…