SRFC-RCS: 3 points de plus dans la course à l’Europe

0
8BF03F1A-5414-415E-BE58-ED554606AEFC

Sabri Lamouchi s’était donné comme objectif de gagner les 3 derniers matchs au Roazhon Park, pour espérer accéder à l’Europe. Les rennais sont en passe de gagner leur pari en remportant un deuxième match consécutif sur le score de 2-1, à domicile face au Racing Club de Strasbourg.

Le technicien rennais a effectué des choix forts pour cela, en titularisant notamment Adrien Hunou à la pointe de l’attaque rouge et noir. L’algérien, Mehdi Zeffane est également aligné d’entrée dans le couloir droit. Des choix qui vont très vite s’avérer payant puisque Bourigeaud ouvre le score dès la 14e minute sur penalty après une faute de Bakary Koné sur Ismaïla Sarr. L’international sénégalais a compensé son maque de justesse technique par une combativité sans failles au cours de la partie. Il est proche d’adressé une passe décisve « involontaire » pour Adrien Hunou avant la mi-temps. En effet, ce dernier manque de propulser dans les fillets la frappe contrée de Sarr, après une contre-attaque bien menée. A la mi-temps, les rennais mènent fort logiquement, mais le plus dur reste à faire.
Au retour des vestiaires, les bretons reprennent sur le même rythme. Le milieu Bourigeaud-André-Prcic dominent dans l’engagement. André, bien servi en profondeur par Sarr, se présente seul face à Oukidja le portier Strasbourgeois, mais sa tentative du gauche passe à côté. La deuxième occasion rouge et noire sera la bonne, lancé en profondeur dans le dos de la défense alsacienne, Adrien Hunou est devancé par Oukidja. Ce dernier manque son dégagement, une aubaine pour l’attaquant breton qui le lob d’un subtil extérieur du pied droit. Souvent critiqué, Hunou sera ovationné par les supporters à sa sortie puis à la fin du match. 59″ Le break est fait !
Abonnés au fin de match à tension, les rennais ne vont pas déroger à la règle. Sur un centre venu de la gauche, Dimitri Liénard, le meilleur passeur du Racing cette saison réduit la marque d’une tête plongeante au second poteau. Ensuite, les rennais vont reculer et subir. Mexer est appelé en renfort pour dissuader dans le domaine aérien. Le mozambicain remplace Mouassa qui faisait son retour dans le groupe. L’ailier gauche n’aura jouer qu’une quinzaine de minutes, sorti prématurément par un Lamouchi lassé de son manque d’envie.
Au final, les rennais s’en sortent une nouvelle fois au forceps et se donnent l’occasion de rêver à une finale pour l’Europe face à Montpellier, au Roazhon Park, pour le compte de la 38e journée !
Les rennais se déplaceront chez le champion Parisien, le week-end prochain.

Ligue 1, 36e journée
Dimanche 6 mai 2018 à 17 h

Roazhon Park
Affluence : 23 554 spectateurs

Arbitre : Benoît Millot

Buts : Bourigeaud (14e s.p.), Hunou (59e) pour Rennes. Liénard (66e) pour Strasbourg.

Avertissements : Danzé (54e) à Rennes. B. Koné (12e) à Strasbourg.

Stade Rennais FC : Koubek – Danzé (Y. Gourcuff, 56e), Gélin, Gnagnon, Bensebaini – Zeffane, Prcić, André, Bourigeaud – Hunou (Maouassa, 76e, puis Mexer, 86e), I. Sarr.

Entraîneur : Sabri Lamouchi.

RC Strasbourg Alsace : Oukidja – Foulquier, Martinez, B. Koné, Seka (Lala, 46e) – Aholou, Liénard (Blayac, 82e), Gonçalves, J. Martin – Saadi (Corgnet, 46e), Bahoken.

Entraîneur : Thierry Laurey.

 

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par lapauseligue1
Charger d'autres écrits dans Debrief en Speed

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Les Anciens du SRFC: Abdoulaye Doucouré

L’ancien milieu box to box, formé au Stade Rennais, Abdoulaye Doucouré, s’est …