Lyon au bout du suspense

0
OL

Après leur débâcle et l’élimination subie cette semaine, à domicile (2-3) face au CSKA Moscou, les hommes de Bruno « Pep » Genesio se sont rattrapés battant le rival marseillais 3-2 au Vélodrome.

Pourtant, ce sont les marseillais qui frappe les premiers puisque l’international portugais Rolando ouvre le score à la 31ème en reprenant à bout portant un ballon dévié par Rami sur un coup franc frappé par un Payet, en jambe et remuant ce soir. Rami passeur décisif sur l’ouverture du score, va ensuite dévier dans ses propres filets la frappe a priori non cadré de Maxwel Cornet (sorti sur blessure en seconde mi-temps). L’OL égalise 1-1 (42″). C’est fort logiquement que les deux équipes rejoignent les vestiaires sur un score de parité.

Au retour des vestiaires (52″), Houssem Aouar donne l’avantage aux lyonnais d’une frappe enroulée du droit sur un service du burkinabé Bertrand Traoré. La pépite lyonnaise avait manqué la confrontation face aux russes de Moscou en Europa League pour cause de grippe. Dans un Vélodrome des grands soirs (60 000 personnes présentes), l’OM va pousser pour égaliser. Rentré à la place d’un Germain peu inspiré, ce diable de Kostas Mitroglu égalise d’une tête lobée sur une action confuse et croit donner le point du match nul à son équipe, une semaine après leur avoir offert une victoire précieuse face à Toulouse (84e).

C’était sans compter sur le panache de l’équipe de Jean-Michel Aulas. A la 90ème minute, comme face au PSG, Memphis « clutch » Depay donne l’avantage à l’OL d’un superbe coup de tête qui se loge dans le petit filet d’un Mandanda, jusqu’alors impérial. Le néerlandais marque ainsi son 10ème but de la saison et permet à Lyon de revenir à deux longueurs de son adversaire du soir.

Steve Mandanda : « Ce qui est frustrant, c’est qu’on a bcp parlé cette semaine. Et c’est nous qui nous sommes fait exploser. »

Lyon au bout du suspense dans Debrief en Speed

Un match sous haute pression qui s’est terminé en bagarre générale suite à une altercation entre Adil Rami et le défenseur brésilien Marcelo. La sécurité a du intervenir pour empêcher les différents protagonistes d’en venir aux mains.

 

 

 

 

 

 

 

 

 dans Debrief en Speed

 

marcelo

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par Paul-Arthur Certain
Charger d'autres écrits dans Debrief en Speed

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Les anciens du SRFC: Racing Club de Strasbourg

Le Stade Rennais en quête d’une seconde victoire consécutive déterminante dans la co…