Debrief en Speed: SRFC-ASSE

0
ligue-1-rennes-arrache-le-match-nul-en-fin-de-match-face-saint-etienne

Rennais et Stpéhanois se sont quittés hier soir sur un match nul logique, 1 but partout, dans un Roazhon Park bien garni (23 000 personnes).

Après avoir dominé et maîtrisé les 30 premières minutes, les rouges et noirs vont reculer puis céder (35″). Sur un corner frappé par Romain Hamouma, la recrue serbe de l’ASSE, Neven Subotic, ouvre le score d’une tête croisé imparable pour Koubek. Le portier tchèque sauve ensuite son équipe en remportant son face à face avec Johnatan Bamba peu de temps après. A la mi-temps, Saint-Etienne mène 1-0.

Au retour des vestiaires, les hommes de Sabri Lamouchi poussent et sont plus entreprenants. En manque de réussite, Khazri puis Sakho manquent des occasions franches pour égaliser. De son côté, Saint-Etienne contre et voit la tentative de l’ancien lensois, Kevin Monnet-Paquet s’écraser sur la transversale de Koubek. Finalement, Ismaïla Sarr, auteur d’une belle performance hier soir, délivre le Roazhon Park en fin de match (86″). Sur un centre de Benjamin Bourigeaud venu de la gauche, l’international sénégalais coupe la balle de la tête et trompe Stéphane Ruffier.
Les deux clubs repartent donc logiquement avec le point du match nul. « Un point qui comptera à la fin » juge Sabri Lamouchi, lucide, à l’issu de ce match. »Je félicite l’équipe pour son état d’esprit. Je suis content et soulagé pour mes joueurs. Heureux aussi pour les supporters qui n’ont rien lâché et qui ont soutenu l’équipe jusqu’au bout » ajoute-t-il. Son homologue stéphanois Jean-Louis Gasset semblait plus déçu en accordant « qu’il fallait gagner içi pour recoller à la course à l’Europe ».
Le Stade Rennais perd sa 5ème place au profit de Nantes, vainqueur 1-0 sur le terrain de l’ESTAC, et pointe à la 6ème place. L’AS Saint-Etienne reste dans le ventre mou et se classe 11ème.
Ce match était également l’occasion de belles retrouvailles entre Yann M’Vila et son club formateur. Un club qu’il avait quitté en Janvier 2014 pour rejoindre la Russie et le Rubin Kazan. M’Vila a signé son retrour d’une très belle prestation hier soir, montrant à son ancien public qu’il n’a rien perdu de ses qualités de relance, d’abattage qui l’avaient révélé aux yeux du grand public.

 

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par lapauseligue1
Charger d'autres écrits dans Debrief en Speed

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Le 11 de l’année UNFP by #LPL1

  Benjamin Lecompte: Solide tout au long de la saison, l’ancien merlu a parfait…