Debrief en Speed: J27 SRFC-ESTAC

0
ligue-1-vainqueur-de-troyes-le-stade-rennais-realise-la-belle-operation-de-la-soiree

Le Stade Rennais a réalisé une très bonne opération samedi soir en battant logiquement Troyes sur le score de 2 buts à 0.

Après une première mi-temps terne et apathique, les hommes de Sabri Lamouchi ont su montrer un visage plus conquérant en seconde période. Les rennais ouvrent le score au retour des vestiaires sur un penalty de l’inévitable Wahbi Khazri (47 ») après une faute sur Ismïla Sarr. Une décision contestable pour l’entraîneur de l’ESTAC, Jean-Louis Garcia visiblement agacé après le match: « penalty imaginaire. Simulation de Sarr. Ce joueur tombe volontairement dans la surface. Il y a eu du lobbying dans l’équipe pour Sarr. Malcolm a pris deux matchs pour simulation. On va voir ce que va dire l’arbitre. » Malheureusement pour les troyens, Sanjin Prcic fait le break à la 72 » d’une frappe limpide à l’entrée de la surface. Le score aurait également pu être plus lourd si Diafra Sakho tout juste entré en jeu à la place d’un Yoann Gourcuff fantomatique, n’avait pas raté deux occasions franches.

Néanmoins, le point noir de la soirée concerne les blessures puisque Joris Gnagnon et Benjamin Bourigeaud ont dû quitter la rencontre. Le premier est sorti sur une civière à la 77″ après avoir reçu une semelle d’un joueur troyen. L’ancien lensois semble également touché à la cheville suite à une méchante faute de Charles Traoré qui lui a valut un carton rouge synonyme d’expulsion.

Ce soir, le Stade Rennais est 7ème à seulement 1 point de la 5ème place et du Fc Nantes, qui s’est incliné sur sa pelouse face à Amiens
Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par Paul-Arthur Certain
Charger d'autres écrits dans Debrief en Speed

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Nantes-Srfc: Rennes préserve l’essentiel à Nantes

Pas de vainqueur hier soir à la Beaujoire dans le « derby pour l’Europe&n…